planes.pro-forum.fr
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 P38 LIGHTNING / HISTOIRE : Le Major Thomas McGuire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 02/11/2011
Age : 34
Localisation : Grenoble

MessageSujet: P38 LIGHTNING / HISTOIRE : Le Major Thomas McGuire   20/2/2012, 12:53

LE MAJOR THOMAS McGUIRE



Début de la vie de Thomas McGuire:

Né à Ridgewood (NJ) le 1 Août 1920, Thomas McGuire était le fils de Thomas et Polly McGuire. Après le divorce de ses parents quand il était petit garçon, McGuire a déménagé à Sebring en Floride avec sa mère. Élevé dans le centre de la Floride, McGuire est diplômé de Sebring High School et inscrits à Georgia Tech en 1938. Toujours intéressé par l'aviation, McGuire a quitté l'école en 1941, et s'est enrôlé dans le Corps de l'armée de l’air américaine en tant que cadet de l'aviation. Envoyé à Corsicana, (TX) il a commencé l'école de pilotage plus tard cette année-là. Lors de cette formation au Texas, il a rencontré sa future épouse, Marilynn Geisler.


Thomas McGuire dans la Seconde Guerre mondiale:

A la fin de sa formation à Randolph Field, (TX) McGuire a reçu ses ailes et a été promu au grade de lieutenant en Février 1942. Comme l'implication américaine dans la Seconde Guerre mondiale avait récemment commencé, McGuire a été envoyée en Alaska, où il a volé sur le fameux P-39 Airacobra. Il y mena des patrouilles au-dessus des iles Aléoutiennes, McGuire s'ennuyait et a commencé à demander des transferts sur les fronts les plus actifs où il pouvait voir le combat. À la fin de 1942, sa demande a été accordée et il a été envoyé Champ Harding, (Los Angeles). Ou il épousa Marilynn en Décembre 1942.
En Février 1943, McGuire a été déplacé à Orange County Airport, (CA) pour commencer la transition vers le Lockheed P-38 Lightning. Il apprit à maîtriser le grand bimoteur de chasse, puis il fut envoyé dans le Pacifique Sud en tant que membre du Groupe de la 5éme force de combat aérien en Mars 1943. Lors de ses Vols avec le 49e, McGuire a rencontré Richard Bong, l'un des meilleurs pilotes de l'armée de l’air américaine. Restant avec le 49e jusqu’à Juillet, McGuire n’a pas réussi à abattre un avion japonaise. Il a été transféré à l'escadron de chasse 431e qui faisait partie du groupe de chasse 475e.
Un projet spécial élaboré par le lieutenant-général George Kenney, le 475e fût destiné à former un groupe d'élite composé exclusivement d'escadrons équipés de P-38. Initialement basé à Port Moresby, la Nouvelle-Guinée, McGuire, qui a étudié sans relâche son avion, fût promu officier du génie adjoint de la 431e. Le 18 Août 1943, McGuire a volé pour sa première mission de combat dans cette unité. Flying capot supérieur pour les bombardiers en route vers la grève Wewak, Nouvelle-Guinée, McGuire et son escadron a rencontré plusieurs chasseurs japonais près de la zone cible. Engager, McGuire a officiellement abattu deux Ki-43 Oscars et un Tony Ki-61.
Pendant le combat, il a apparemment abattu un quatrième, mais il n'a pas pu être confirmé. Un potentiel cinquième fût abattu par un autre pilote. De retour à l'action deux jours plus tard, McGuire a abattu deux Oscars de plus, faisant de lui un as, après seulement deux missions dans son nouvel escadron. Le 17 Octobre, McGuire a failli être tué après avoir attaqué une formation de sept zéros japonais A6M qui ont été endommagés poursuivant un P-38. Après avoir rapidement abattu trois des combattants ennemis, son avion a été gravement endommagé et il a été contraint de se sortir du pétrin.
En tentant de quitter le P-38, son parachute s’est coincé dans quelque chose dans le cockpit et il a dû lutter pour se libérer de l'avion en chutant de 12.000 à 5.000 pieds. Enfin s’est libérer et il a atterri dans l'eau avant d’être secouru par un bateau américain PT. Au cours de son engagement il a subi plusieurs blessures et a finalement reçu la Silver Star et la Purple Heart. Après six semaines de récupération, McGuire est retourné à l'état de pilote actif. Promu capitaine, il a descendu trois Aichi D3A bombardiers le 26 Décembre augmentant son palmarès à 16 kills.
Au cours des cinq mois qui suivirent, McGuire a enduré une longue période de sécheresse, mais on lui a donné le commandement de la 431e en mai 1944. Basé à Hollandia, Nouvelle-Guinée, McGuire est retourné sur la feuille de pointage, le 16 mai, quand il a abattu un Oscar à proximité de Noemfoer. Il a continué à augmenter son total tout au long de l'année et a été promu au grade de major en mai, puis il a passé une grande partie de l'été à travailler avec le célèbre aviateur Charles Lindbergh. Lindbergh est arrivé à la fameuse 475e en Juin 1944, comme consultant civil qui devait évaluer et recommander des améliorations sur le P-38. Il vola durant plusieurs missions non autorisées comme ailier de McGuire.
Ces vols fûrent à l’origine de la création d'un livre sur les tactiques de combat qui fût utilisé par la 5e Air Force, McGuire et le 431e au nord des Philippines après le débarquement sur Leyte en Octobre 1944. Le 25 et 26 Décembre 1944, il a abattu sept avions japonais en deux jours au cours d'intenses combats au-dessus de Luzon. Ces victoires ont élevés son total à 38, à seulement deux victoires derrière l’as Richard Bong. Pour cet exploit, il a finalement été décoré de la Médaille d'Honneur du Congrès.
Le 7 Janvier 1945, McGuire a quitté la base avec trois autres P-38 pour effectuer un balayage de chasse à faible altitude au-dessus de l'île de Negros. Il Volé avec deux réservoirs largables de 160 gallons, le P-38 de McGuire a rencontré un Oscar piloté par le vétéran instructeur et pilote adjudant-chef Akira Sugimoto. Il donna l’ordre à ses ailiers de garder leurs réservoirs largables en cas de contact, car ils seraient nécessaires pour terminer la mission, McGuire s’est positionné pour engager l’ennemi. Sugimoto a attaqué les deux avions américain avant de se retrouver derrière McGuire et son ailier.
En position difficile et en tentant de se tirer du collimateur de Sugimoto, le P-38 de McGuire a décroché à une altitude de 300 pieds. Dans une position inversée, son P-38 a piqué et a percuté le sol. McGuire a été tué sur le coup de l'impact. Beaucoup de pilotes ont estimé que l'ordre de McGuire de garder leurs réservoirs largables, était à l’encontre des ordres de fonctionnement standard, et que cet ordre a largement contribué au décrochage et à son décès.
Malgré sa mort, McGuire a terminé la guerre au deuxième rang des as en service américain. Pour ses réalisations au cours de la guerre, il a reçu la Médaille d'Honneur du Congrès (à titre posthume), la Distinguished Service Cross, Silver Star (2 feuilles de chêne), Distinguished Flying Cross (5 feuilles de chêne), Purple Heart (2 feuilles de chêne) et la Médaille de l'Air (15 feuilles de chêne). En outre, la Base de McGuire Air Force dans sa ville natale du New Jersey a été nommé en son honneur en Janvier 1948.

center]
[center]Richard Bong et Thomas McGuire
Revenir en haut Aller en bas
http://planes.pro-forum.fr
 

P38 LIGHTNING / HISTOIRE : Le Major Thomas McGuire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tête brûlée, ma véritable histoire, par Boyington
» L'histoire de la peugeot 106.
» HISTOIRE DE MONTESA
» Histoire d'alternateur
» MAIS QUI EST FANTOMAS VOICI SON HISTOIRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLANES :: LA GUERRE DU PACIFIQUE :: P38 LIGHTNING-